Cinéma Même s’il pense que Daniel Craig va rempiler, Orlando Bloom se porte candidat au poste de nouveau 007.

Le suspense est insoutenable pour le tailleur des smokings de James Bond. Alors que la famille Broccoli aimerait ne rien changer aux mesures actuelles, parfaitement adaptées à la musculature vieillissante mais toujours impressionnante de Daniel Craig. Et cela, même si cette option se révèle particulièrement onéreuse, puisqu’on évoque en coulisse la somme hallucinante de 150 millions de dollars pour faire rempiler l’actuel 007.

Mais comme le comédien de 49 ans ne manifeste toujours pas le moindre enthousiasme pour cet essayage, un autre acteur en profite pour poser sa candidature : Orlando Bloom. Alias Legolas du Seigneur des anneaux ou Will Turner des Pirates des Caraïbes.

Ajouter une franchise à sa filmographie ne lui déplairait pas. "Je pense qu’ils en feront d’autres avec Daniel (Craig)", précise-t-il d’entrée dans une interview à la BBC. Avant de donner sa vision du rôle, avec "un peu ce côté british, mais avec ce clin d’œil énergique."

Tout en précisant qu’il se trouve à 40 ans face à une terrible concurrence ("C’est dur. Le marché est plein et il y a énormément de fantastiques talents. Et les gens veulent toujours du neuf. C’est un marché très compétitif"), il se place pour faire passer Bond du blond au Bloom. "Ces franchises, c’est une partie de la structure de notre société. Les gens y sont liés, ils les adorent. Il y a un peu de Jack Sparrow dans le personnage de James Bond. Avec ce léger clin d’œil étincelant toujours prêt à sortir. Ce que je retrouvais et aimais chez Sean Connery et Roger Moore. Mais j’adore ce que fait Daniel Craig, tout en muscles et en dynamisme. Je crois qu’il y a une combinaison de tout ça dans ce personnage qui le rend si intéressant."

Si ça ne marche pas, il pourra toujours se reconvertir dans la pub : il fait ça très bien.