Cinéma Chris Hemsworth, alias Thor, se confie sur l’Australie, son épouse mais aussi sur le récent scandale qui éclabousse Hollywood.

On dit souvent qu’il faut se méfier des apparences. Surtout à Hollywood. Preuve : lorsqu’on se retrouve face à Chris Hemsworth alias Thor sur grand écran, ce qui saute aux yeux, c’est déjà ce physique imposant. Et forcément le lot de préjugés qui vont avec. Du genre : "Des deltoïdes de cette taille-là, ça ne peut que comprimer les veines qui montent au cerveau". Bref, il y a de grandes probabilités pour que vous en déduisiez : "Pas de doute, nous sommes bien en présence d’un acteur lourdinge pas fichu de faire la différence entre ses genoux et ses coudes !". Eh bien, sachez que cela ne concerne pas cet Australien pur jus, un mari aimant et un papa attentionné. Comme quoi, on peut tenir un marteau pour les besoins d’une superproduction et pas nécessairement penser comme une enclume. À Thor ou à raison, nous avons donné la parole à Chris le sympathique.