Cinéma Jungle Cruise, avec Dwayne Johnson et Emily Blunt, sera basé sur une promenade en bateau sur les fleuves du monde entier.

C’est assez étrange qu’aucun concepteur de jeu télé n’ait jamais eu l’idée d’organiser un Top Chef pour les dirigeants des studios hollywoodiens. Peut-être parce que les boss de Disney seraient à peu près certains de gagner haut la main. Quand ils tiennent une recette, ils l’utilisent en effet sans retenue. Et tant pis s’il n’y en a pas pour tous les goûts.

Ces derniers temps, c’est surtout l’adaptation, avec de vrais acteurs, de leurs grands classiques du dessin animé qui avait la cote dans la cuisine où sont concoctés les grands projets du studio aux grandes oreilles. Cruella, Dumbo, Winnie l’Ourson, Le roi lion, Pinocchio, Mulan ou La fée Clochette vont ainsi prendre corps dans les prochains mois, à l’instar des héros du Livre de la jungle ou d’ Alice au pays des merveilles.

Mais les chefs, aux goûts un tantinet nostalgiques, sont manifestement aussi curieux de savoir si une autre sauce prend toujours. Celle des aventures tirées des attractions maison. Le Manoir hanté et les 999 fantômes avait fait office d’entrée, et la pentalogie des Pirates des Caraïbes avait suivi en plat principal. Mais il manquait le dessert. Et Jungle Cruise pourrait bien servir de gourmandise finale.

Lors de l’ouverture de son parc en Californie, en 1955, Disney proposait une petite promenade en bateau censée faire voyager les passagers sur le Nil, l’Amazone, l’Irrawaddy, le Congo ou le Mékong. Une croisière à la rencontre d’une multitude de bêtes sauvages.

Dwayne Johnson, à l’affiche de Jumanji : Welcome to the Jungle, en est un grand fan. Et souhaite des aventures nautiques. Un vœu exaucé par Disney. Dans l’histoire imaginée par les scénaristes Glenn Ficarra et John Requa (Bad Santa 1 et 2, Cats&Dogs, mais aussi le futur spin-off d’Harley Quinn et du Joker), remaniée par Michael Green (Logan), il incarnera l’intrépide capitaine d’un navire prêt à arpenter les fleuves les plus infestés de crocodiles, d’hippopotames, de serpents ou de créatures aux dents acérées pour permettre à une scientifique de trouver un remède miracle à une maladie qui fait des ravages sur notre planète.

La chercheuse sera incarnée par Emily Blunt, le nouveau visage de Mary Poppins dans la suite concoctée par Disney, bien évidemment. Le tournage, qui s’inspirera du grand classique African Queen, débutera en mai, sous la houlette de Jaume Collet-Serra (The Commuter, actuellement en salles).

Aucune date de sortie n’est programmée, mais le but est bien de lancer une nouvelle saga.