Cinéma Baptiste Lalieu fait ses débuts au cinéma dans Une part d’ombre, au côté d’un acteur qu’il connaît bien : Fabrizio Rongione.

Ce n’est pas une part d’ombre, mais une facette cachée de Saule, alias Baptiste Lalieu, que révèle le premier film de fiction de Samuel Tilman. Le chanteur-compositeur surprend agréablement, dans un second rôle important, celui du meilleur ami et soutien de Fabrizio Rongione, où il se révèle convaincant. Cette réussite s’explique quand on se souvient que Saule a une formation de comédien, qu’il avait mise en œuvre à ses débuts, notamment sur les planches du Théâtre de la Toison d’Or.

Ce retour à votre formation de comédien découle-t-il d’une envie manifestée de ta part ?

(...)