Cinéma Avant la présentation de Solo: A Star Wars Story, elle a dévoilé un petit coin du voile concernant la dernière saison de Game of Thrones.

© AP

Ce mercredi soir, Cannes aura un petit air d'Hollywood. Avec la présentation, hors compétition, de Solo: A Star Wars Story. Un spin-off consacré à Han Solo pour lequel Emilia Clarke a abandonné, le temps d'un cours séjour sur la Côte d'Azur, le tournage de la dernière saison de Game of Thrones. Non sans lever un petit coin du voile sur la neuvième et dernière saisons.

"Je ne suis pas certaine de la manière dont tout cela se terminera, mais je suis prête à parier que cela ne correspondra en rien à ce que nous pensons", lâche-t-elle lors d'un débat pour Kering Women in Motion. Mais elle en est sûre, les adieux seront très émouvants. "J'ai vraiment le sentiment de me préparer à m'en aller de la maison. C'est excitant, mais aussi triste et effrayant en même temps."

Autre certitude: elle a touché le même cachet que ses partenaires masculins. Même si elle avoue ne pas s'être sentie très à l'aise pour négocier, chose qu'elle a donc confiée à son agent. "Quand je ne suis pas la Khaleesi, je ne suis pas naturellement agressive", regrette-t-elle un peu."D'ailleurs, je déteste qu'on me qualifie de femme forte. Trouvez un autre qualificatif, bon sang. Il y en a marre des femmes fortes. Soyons juste des femmes."

© AP