Cinéma Pour ressembler au héros de la Seconde Guerre, Gary Oldman passait quatre heures au maquillage chaque jour…

Gary Oldman a toujours été un acteur désireux de prendre tout le monde à contre-pied. C’est même devenu ces dernières années sa marque de fabrique, son mantra. Il le prouve de brillante manière en incarnant aujourd’hui l’une des figures les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale : l’immense Winston Churchill. Dans ce biopic signé Joe Wright, l’ex-enfant terrible d’Hollywood a mis toute son énergie flamboyante pour jouer le rôle du chef de guerre qui va mener avec succès la lutte contre Hitler et le nazisme. Méconnaissable, Goldman n’a pas hésité non plus à subir des heures de maquillage fastidieux, fumer des cigares - alors qu’il n’en fume pas - et porter un faux ventre - alors qu’il est svelte. Pour cette prestation magistrale, pour cette transformation aussi mémorable que De Niro dans Raging Bull la star pourrait bien remporter un Oscar. Rappelons que le Britannique n’a été nommé qu’une seule fois pour un Academy Award, lors sa performance pour le film Tinker Tailor Soldier Spy en 2011. En attendant (et en espérant) le V de la victoire, entre deux volutes de Romeo y Julieta, Mister Oldman nous a accordé audience.

Est-il vrai que vous avez hésité avant d’incarner le grand homme ?

(...)