Cinéma Belge et fier de l’être, Jean-Claude Van Damme est venu secrètement et en famille saluer son double à Anderlecht.

De passage en Belgique pour quelques jours, notre Jean-Claude Van Damme national, qui fait partie des géants des films d’action dans le monde depuis plus de vingt ans, a profité de l’occasion pour venir admirer en famille sa propre statue de bronze à Anderlecht. Dévoilée le 21 octobre 2012 devant plus de 4.000 personnes, la statue avait attiré plusieurs médias venus du monde entier lors de son inauguration. Cette fois-ci, le rendez-vous s’est fait loin des regards indiscrets mais nous y avons été invités en toute convivialité par la star. Rencontre avec notre étoile mondiale.

Il vous est impossible de ne pas passer par la Belgique après un tournage ?

"Exactement. C’est mon rituel depuis toujours. La Belgique, c’est mon bonheur en famille. J’ai besoin de venir voir mes parents, de passer des moments avec eux. Je me répète mais ma famille, c’est mon bonheur et ma force. Grâce à elle, j’ai du punch. Et c’est aussi l’occasion de voir quelques personnes qui me sont chères."

Vous êtes revenu admirer votre statue de bronze à Anderlecht. Était-ce important pour vous ?

"Oui, très important. Cette statue est inoubliable, elle est gravée dans ma mémoire. C’est un grand bonheur mais aussi un grand honneur ! C’est important d’y revenir par respect pour mes fans qui m’ont dédié cette statue, mais aussi pour tous les commerçants du Westland Shopping Center d’Anderlecht qui ont rendu le rêve de mes fans réalisable. C’est ma façon à moi de leur dire merci."

Cette fois-ci, c’est en famille que vous êtes venu voir votre double en bronze. Pourquoi ?

(...)