Cinéma Pupille : pour Jeanne Herry, l’adoption est un champ de fleurs et de mines.

Son nom n’est pas très connu. Celui de ses parents, bien. Jeanne Herry n’est autre que la fille de Miou-Miou et Julien Clerc. Un lien familial qui l’avait inspirée pour sa première (et brillante) réalisation, Elle l’adore . Mais dont elle s’éloigne totalement avec Pupille , une approche exhaustive, parfois un peu didactique mais finalement touchante des enjeux pour tous les protagonistes d’une adoption, y compris les assistantes sociales chargées de trouver une famille d’accueil au nouveau-né abandonné à la naissance.

"J’aime bien le double sens du titre, puisque ‘pupille’ fait référence aux enfants à adopter mais aussi aux yeux, la manière de voir les choses, explique-t-elle. J’ai d’ailleurs beaucoup filmé le regard des acteurs. (...)