Cinéma Après avoir ouvert le Festival, le réalisateur de 75 ans a donné une leçon de cinéma magistrale à Cannes. Dont nous vous proposons un très large compte-rendu.

Si vous ne savez pas pourquoi vous aimez tant le cinéma, il faut absolument assister à une conférence de Martin Scorsese. Avec des anecdotes, des réflexions intimes, ses obsessions et son humour, le géant de 75 ans parvient à mettre des mots sur nos passions cinéphiliques et à rendre encore plus magique le 7e art.

Il paraît serein mais avoue vivre dans “une anxiété constante. Malgré les années, je ne prévois jamais les difficultés de production. Je n'essaie pas d'être différent, mais d'explorer des manières de combiner une forme et une histoire. Une touche stylistique peut saborder le récit, mais on ne s'en rend pas compte au moment de tourner. Quand on fait les bons choix, par contre, c'est gratifiant. On m'a raconté une anecdote concernant Rodin. Tout le monde admirait les mains de sa statue de Balzac. Alors, il a pris une hache et les a coupées. Pour qu'on puisse voir l’œuvre dans son ensemble. Je ne sais pas si j'aurais ce courage...”
(...)