Cinéma

BRUXELLES Depuis la participation légendaire d'Anthony Quinn au film Zorba le Grec, en 1964, tout le monde croit que l'acteur hollywoodien est d'origine grecque. Ce qui est faux. Il est mexicain, natif de la ville de Chihuahua, où une statue haute de plus de neuf mètres a été dressée en son honneur.

Zorba le Grec, c'est aussi la musique de Mikis Theodorakis et la fameuse danse d'Anthony Quinn. Yanou Collard: «Aujourd'hui, tout le monde danse le sirtaki à la manière d'Anthony. Mais ce n'est pas, loin s'en faut, le sirtaki authentique. La danse traditionnelle existait bien avant le film et elle est très différente. Elle se caractérise notamment par plusieurs sauts qu'Anthony ne pouvait pas réaliser le jour du tournage pour la simple raison que, la veille, il s'était tordu le pied sur un pavé du quartier touristique de la Plakka, à Athènes. Du coup, il en a parlé au réalisateur, Michel Cacoyannis, qui a demandé à Mikis Theodorakis de changer le mouvement musical. Ce que le compositeur a fait le jour même. Pour le meilleur de sa gloire, de celle du film et aussi de celle de l'acteur.»

A propos de ce rôle, Yanou Collard fait remarquer autre chose: «Anthony, en grec, cela se dit Taki. Comme il était célèbre, on l'appelait régulièrement Sir! Ce qui donne Sir Taki

Des hasards pareils, ça ne s'invente pas...

© La Dernière Heure 2004