Cinéma

Il est sans aucun doute l’un des plus illustres watermen au monde. Véritable touche à tout dans le domaine aquatique, Laird Hamilton a passé une grande partie de sa vie à repousser les limites de son talent. Et la fascination que sa carrière exerce toujours, aujourd’hui, sur les plus jeunes générations en dit long sur le charisme et l’importance de ce sportif d’exception.

Ayant grandi à Hawaï, une île qu’il a rejointe à l’âge de 1 an avec sa mère, le natif de San Francisco a vite trouvé son élément : l’eau. Un terrain de jeu sur lequel Laird Hamilton (du nom de son père adoptif, lui-même ancien surfeur) a multiplié les prouesses sur sa planche de surf avant de battre des records de vitesse en maîtrisant l’art de la voile. Dès l’âge de 16 ans, l’Américain avait, il est vrai, posé un choix fort en quittant l’école pour consacrer à des activités d’ouvrier en bâtiment mais aussi de… mannequin pour arrondir ses fins de mois. Il était écrit que la compétition n’allait pas guider la vie de ce colosse blond.

"En planche à voile comme en surf, (...)