Cinéma Le réalisateur de Blue, Keith Scholey, veut partager son émerveillement devant la vie sous-marine.

Mais pourquoi aller voir Blue avec ses enfants? Keith Scholey s'explique: "L’impact du cinéma est énorme par rapport à la télévision, en raison de l’immersion, explique-t-il par téléphone . À la télé, c’est plus factuel. Ici, on raconte une histoire, plus émouvante, et c’est très important pour les enfants. Il y a urgence à comprendre que les océans sont en danger, alors que s’y sont développées de formes de vie merveilleuses. Blue s’est surtout fixé pour objectif de montrer les merveilles sous-marines, pour donner envie de les protéger, mais aussi de faire réaliser à quel point la vie est basée sur un équilibre fragile qui implique des espèces dont nous ne soupçonnons parfois pas l’existence ou que nous n’aimons pas, comme les requins par exemple. Sans eux, il n’est plus possible de réguler la population de poissons qui mangent du corail, et le corail disparaîtrait. Tout est lié. Et notre survie aussi."
(...)