Cinéma C’est tout pour moi est le premier film de l’humoriste belge. Lequel a connu autant de galères que son propre parcours.

"Un film est quelque chose que tu laisses à vie, c’est intemporel, confie Nawell Madani qui cartonne depuis longtemps avec son stand up C’est moi la plus belge. Le spectacle est éphémère, c’est pourquoi on le nomme spectacle vivant. Un film est gravé dans la roche. C’est un hommage qui restera même si je ne suis plus de ce monde."

Mais mettre en images son one-woman-show n’était pas chose aisée. Et pouvait s’avérer casse-gueule. "Ce n’est pas mon histoire mais celle de Lila, assure la trentenaire Anderlechtoise qui interprète le personnage principal d’une jeune Belge qui lâche tout pour réussir à Paris. Après, lorsque tu pars dans une telle aventure avec aucune expérience, même si Alibi.com est sorti avant, car c’est le premier film dans lequel j’ai joué. Que ce soit au jeu, au scénario ou à la réalisation, tu pars donc dans ce que tu connais le mieux. C’est pourquoi je décris le milieu dans lequel j’ai évolué et les galères que j’ai pu connaître."