Cinéma Troisièmes Noces : une comédie dramatique belge touchante, très fine psychologiquement.

François Damiens et Mon Ket n’ont rien à craindre. Même si Troisièmes Noces porte l’étiquette "comédie dramatique belge" , il est peu probable que cela suffise à attirer les foules dans les salles de cinéma. L’humour n’est en rien comparable avec celui, décapant, des caméras cachées de l’Embrouille. Quant à la thématique, elle risque de refroidir une partie du public. Et c’est bien dommage.