Cinéma Peu onéreux, ils rapportent gros au box-office. Le jackpot pour les petits producteurs hollywoodiens.

À Hollywood encore plus qu’ailleurs, tout est terriblement relatif. Y compris les sacro-saints chiffres du box-office. Avec 400 millions de dollars de recettes mondiales estimées, Solo : A Star Wars Story fait d’ores et déjà partie des flops marquants de l’année 2018. Parce qu’au final, avec cette mégaproduction estimée à 250 millions de dollars (auxquels il faut ajouter les frais, énormes, de promotion), Disney va perdre entre 50 et 80 millions de dollars.

(...)