Cinéma

Il est danois, marié, père de deux enfants et a 40 ans

BRUXELLES L'image du Danemark, sérieusement écornée par les caricatures de Mahomet, ne risque pas de s'améliorer dans un avenir proche. À cause d'un homme, Mads Mikkelsen, quadragénaire jusqu'ici relativement peu connu. Amené à devenir un des méchants de service que les amateurs de cinéma vont adorer détester en fin d'année.

Le natif de Copenhague a été engagé pour incarner Le Chiffre dans Casino Royale. Soit le nouvel ennemi de 007, un banquier richissime, adepte des pratiques brutales, qui finance les terroristes ou les gangsters. Un génie démoniaque que James Bond (Craig David, désormais) croise pour la première fois à une table de baccara.

Le rôle devrait booster la carrière de Mads Mikkelsen. Qui en a bien besoin. Son fait le plus marquant, jusqu'à présent, est d'avoir incarné Tristan dans Le roi Arthur. Pas extraordinaire, pour un comédien de 40 ans (il est né le 22 novembre 1965), déjà vu aux côtés de Gérard Depardieu dans I am Dina.

Grand gaillard d'un mètre quatre-vingt-deux, marié à Hanne Jacobsen depuis 18 ans et père de deux enfants, Viola et Carl, et danseur avant de devenir acteur, Mads Mikkelsen a été élu plusieurs fois l'homme le plus sexy du monde... par les Danoises (un rien chauvines, peut-être). Difficile à croire quand on le voit, crâne rasé et mine menaçante, dans The pusher 2 qui semble avoir convaincu Martin Campbell de l'engager pour Casino Royale.

Le cinéaste néo-zélandais n'a cependant pas levé tous les voiles sur le casting, avant-hier à Prague. Le rôle de Vesper Lynd reste toujours en suspens «entre deux ou trois actrices." Selon des indiscrétions, la fille de Marlène Jobert, Eva Green (la reine de Jérusalem dans Kingdom of heaven) tiendrait la corde devant Olivia Wilde, une New-Yorkaise de 21 ans connue aux USA grâce à la série télévisée Newport Beach. Quelle que soit l'heureuse gagnante, Casino Royale est attendu sur nos écrans le 22 novembre. Patrick Laurent

© La Dernière Heure 2006