Cinéma La première réalisation de François Damiens dépasse les 100.000 entrées en Belgique. Un vrai triomphe.

Mon ket, c'est pas une klette. En trois petites semaines à peine, la première réalisation de François Damiens a dépassé le cap des 100.000 entrées en Belgique. Un véritable triomphe pour ce long métrage décapant qui continue de faire recette dans nos salles. Un coup d'oeil sur le podium de 2017 permet de comprendre l'ampleur du succès. L'an dernier, Angle mort de Nadil Ben Yadir (41.015 tickets de cinéma vendus), Noces de Stephan Streker (39.837 entrées) et Tueurs de François Troukens (30.514 spectateurs) étaient les films belges qui avaient attiré le plus de monde dans nos salles.

La comédie basée sur des caméras cachées cartonne moins en France, mais réalise malgré tout des chiffres très honorables, avec 256.000 entrées. Mais avec ses 356.000 entrées cumulées dans les deux pays, Mon ket fait déjà mieux que les champions de 2017, à savoir Chez nous (351 000 entrées ), Faut pas lui dire (168 000) et Noces (148 000).

Non, vraiment, Mon ket, c'est pas une klette.

© DR