Cinéma Jonathan Pryce incarnera le pape François et Anthony Hopkins Benoît XVI dans The Pope

Le traditionnel "Habemus papam" devient "Habemus papas" chez Netflix. Qui frappe très fort avec un long-métrage amené à faire beaucoup de bruit, The Pope. Pour les besoins de sa nouvelle production, la plate-forme ne se contente en effet pas d’un souverain pontife, mais de deux ! Et pas n’importe lesquels. Anthony Hopkins et Jonathan Price vont en effet prêter leur visage aux deux chefs de l’Église catholique.

Pourquoi deux ? Tout simplement parce que The Pope va retracer l’élection de Joseph Aloisius Ratzinger, le 19 avril 2005, sous le nom de Benoît XVI, jusqu’à l’abandon de ses fonctions, le 11 février 2013, pour devenir "pontife romain émérite".

Le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio est ensuite élu par ses pairs pour le remplacer. Il choisit le nom de François et devient le premier pape issu du continent américain. Pour les besoins de la fiction, il aura le visage de Jonathan Pryce.

L’acteur de gallois de 70 ans (10 de moins que le Pape), connu pour son rôle dans Brazil, est un habitué des figures historiques (Juan Peron dans Evita, Gustav Mahler dans Aima, la fiancée du vent, Le roi Léopold Ier de Belgique dans Victoria et Albert) ou religieuses (Martin Luther dans Martin Luther, hérétique ou Le Grand Moineau dans la saga Game of Thrones).

Acteur caméléon par excellence, Anthony Hopkins, 80 ans (ici aussi, c’est dix de moins que son personnage), ajoute une 133e ligne à sa filmographie, qui comprend quelques têtes célèbres puisqu’il a déjà incarné Alfred Hitchcock, Pablo Picasso ou Richard Nixon.

Ensemble, ils vont incarner la confrontation de deux conceptions différentes de la religion. "Ces deux papes ne peuvent pas être plus différents l’un de l’autre, explique le scénariste néo-zélandais Anthony McCarten (The Theory of Everything et le prochain biopic de Freddie Mercury, Bohemian Rhapsody), qui adapte sa propre pièce. L’un est un intellectuel renfermé et l’autre un homme du peuple. Sur le plan théologique, ils sont aussi plutôt opposés. Donc, j’ai imaginé une sorte de règlement de comptes sur scène".

Le tournage de The Pope doit débuter en novembre en Argentine, sous la direction du cinéaste brésilien Fernando Meirelles (La cité de Dieu, Constant Gardener, Rio I Love You). Aucune date de sortie n’a été avancée jusqu’à présent.

P.L.