Cinéma

Paddington voit la prison en roseIl n’y a pas de justice.

Même pour les oursons les plus adorables et les plus gentils de toute l’Angleterre. Au grand désespoir de la famille Brown et de (presque) tous les habitants du quartier, Paddington se retrouve à l’ombre dans la prison la plus mal famée de Londres. Tout ça pour le vol supposé d’un livre pop-up qu’il voulait offrir pour le centième anniversaire de sa tante Lucy. Le juge, il est vrai, n’était pas dans les meilleures dispositions depuis que Paddington avait joué les apprentis coiffeurs avec lui, traçant une jolie autoroute à l’arrière de son crâne et tentant de dissimuler son méfait en recollant les cheveux avec de la marmelade…

Pour blanchir son nom et nettoyer son honneur, Paddington ne peut donc plus compter que sur l’aide des autres prisonniers. Loin d’être gagné d’avance : par mégarde, alors qu’il était de corvée de lessive, il a placé une chaussette rouge dans la mauvaise machine, de sorte que les tenues de bagnards sont toutes passées du blanc au rose. Pire : il n’apprécie pas la nourriture de la terreur locale, Knuckles. Or, le colosse a tendance à répondre à la moindre critique par ses poings d’acier…

(...)