Cinéma

Nostradamus ne l’avait pas prévu mais tous les voyants des alentours sont formels : la vente de boules Quiès et de jumelles va exploser au mois d’octobre en Belgique. Et tout spécialement à la côte et dans notre capitale.

La raison de ce phénomène ? Sophie Marceau et Patrick Bruel vont tourner Les missionnaires les 14 et 15 octobre à Ostende avant de poursuivre leur collaboration devant les caméras les trois jours suivants à Bruxelles. Et même si, la plupart du temps, ils seront en studio ou à l’intérieur d’immeubles, à l’abri des regards, ils vont aussi profiter du sable fin pour déambuler les pieds dans l’eau sur la reine des plages. Les jumelles seront donc indispensables pour profiter de la beauté du spectacle, tout comme les boules Quiès pour éviter d’avoir les tympans percés par les inévitables "Patriiiiiiiiick" des fans en folie.

Leurs admirateurs seront d’autant plus émoussés par leur venue que, dans la nouvelle comédie romantique de Tonie Marshall (Enfants de salaud, Vénus beauté institut ou France boutique), ils incarnent tous deux des sex addicts ! Mais pas tout à fait du même genre. Lambert (Patrick Bruel), accro au sexe repenti, s’est reconverti avec succès dans les conseils conjugaux. Cela marche tellement bien qu’il engage Judith (Sophie Marceau) comme assistante. Elle aussi est accro au sexe. Mais pas repentie…

Avec Sylvie Vartan

Le tournage devait initialement débuter à la mi-août en France et passer par la Belgique en septembre. Mais tout a été décalé. Les premiers tours de manivelle seront donnés le 26 août, et les prises de vues sur notre territoire auront lieu à Ostende et Bruxelles du 14 au 18 octobre. Soit quelques jours seulement avant le clap de fin, prévu, lui, pour le 21 octobre si le planning est bien respecté.

Sylvie Vartan fait également partie de l’aventure, en tant que maman de Patrick Bruel. Un rôle qui ne réclame hélas pas qu’elle se déplace chez nous en même temps que les deux stars du film.

L’affiche ne manque d’ailleurs pas d’allure : Jean-Pierre Marielle, André Wilms et François Morel y tiendront eux aussi des rôles secondaires. D’autres surprises (belges ?) sont aussi à attendre, le casting n’étant pas encore totalement achevé.

Printemps 2014

Même si aucune date n’est encore définitivement fixée, cette coproduction franco-belge (financée chez nous par Entre Chien et Loup, à qui on doit Le congrès mais aussi la formidable comédie de Sam Garbarski, avec Patricia Arquette, attendue dans nos salles le 18 septembre, Vijay and I), dont le budget devrait tourner autour des 10 millions d’euros, pourrait sortir sur les écrans au printemps 2014. Une position stratégique sur le calendrier qui s’impose pour Les missionnaires