Cinéma Trois scénaristes planchent déjà sur le film pas attendu avant 2021

À Hollywood comme ailleurs, la vérité du jour n’est pas nécessairement celle du lendemain. Avant le tournage de Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar, Johnny Depp s’était vu octroyer un cachet record de 90 millions $. La saga ne pouvait se passer de lui. Mais désormais, le vent a tourné et sa présence dans le sixième opus n’apparaît pas garantie du tout.

Selon Geeks Worldwide, Disney a demandé aux scénaristes du volet précédent, Ted Elliott, Terry Rossio et Jeff Nathanson, d’imaginer une suite à la série qui a déjà rapporté 4,5 milliards $. Le coréalisateur Joachim Ronning, actuellement occupé par Maléfique 2, devrait lui aussi reprendre du service.

Les rumeurs annoncent le retour du capitaine Barbosa (Geoffrey Rush), voire de Davy Jones. Pour Johnny Depp, par contre, c’est moins clair. Le producteur Jerry Bruckheimer a toujours prétendu qu’une suite était inenvisageable sans lui, mais les récents démêlés concernant Les Gardiens de la galaxie sèment le doute. Pour des blagues d’un goût fort douteux sur la pédophilie et le viol, le réalisateur James Gunn a été débarqué. Et en dépit des réactions très négatives, le studio a maintenu le cap. Ce qui amène à se demander comment il réagira face à un comédien dans la tourmente, accusé de violences conjugales ou envers un technicien lors d’un récent tournage. Ne rien faire paraîtrait hypocrite, le virer reviendrait à saborder les Pirates. Cruel dilemme.

.