Cinéma En 1995, le comédien et Sylvain Goldberg ont fait les voix françaises du film Légende d’automne

Producteur, réalisateur, comédien, auteur-compositeur - il a composé des musiques pour Mauranne et Lara Fabian comme pour la publicité - et interprète, Sylvain Goldberg a plus d’une corde à son arc. Cela fait des années que son nom s’invite au générique des films. Co-fondateur et co-directeur de Nexus Factory, il vient d’être récompensé au festival de Pékin en remportant l’Award de la meilleure musique pour le film Fleur de Tonnerre.

En 1992, il s’était associé au regretté Bernard Perpète décédé en 2006 à seulement 45 ans, pour créer Made in Europe, à l’époque le principal studio de doublage de film en Belgique.

Cette aventure commune qui a pris fin en 2002 lorsque Goldberg a revendu ses parts, a valu au réalisateur et à son associé une heure de gloire pour le moins inattendue en 1995. En raison d’une interminable grève des doubleurs en France, Sylvain Goldberg et celui qui incarnait le petit-fils de Madame Gertude dans l’émission Bon week-end, ont été appelés à devenir les voix françaises de deux personnages dans Légende d’automne, le film d’Edward Zwick. Le premier a prêté sa voix à l’acteur Henry Thomas, tandis que Bernard Perpète a doublé celle de Brad Pitt.

Dans un entretien accordé deux ans plus tard à Cinergie.be, Sylvain Goldberg expliquait à quel point cet événement a eu un impact sur le marché du doublage en Belgique : "La grève des doubleurs qui a duré plusieurs mois en France en 1995, nous a permis de nous placer sur le marché français. Sans quoi jamais, à aucun moment, on ne serait venu nous chercher. Elle a donné un coup de projecteur sur l’industrie du doublage en Belgique." Et Bernard Perpète d’ajouter : "Cela a également permis de faire taire nos détracteurs qui affirmaient que doubler un film en Belgique, avec l’accent bruxellois, c’était à hurler de rire."