Cinéma Elle va incarner Brownie Wise, la femme qui a inventé les soirées Tupperware.

Depuis octobre 2013, Sandra Bullock n’est plus apparue sur les grands écrans. Une longue absence dont elle peut aisément s’offrir le luxe : s’envoyer en l’air avec George Clooney dans Gravity lui a rapporté la bagatelle de 70 millions de $ (20 millions de cachet plus 15 % des recettes du studio).

Largement de quoi voir venir. Et de peaufiner son nouveau projet. Celui d’incarner Brownie Wise sur base du livre de Bob Kealing, Tupperware Unsealed. Même si elle n’est pas très connue chez nous, Brownie Wise fut la première femme à faire la couverture du magazine Business Week, en 1954. Elle est considérée comme une des businesswomen les plus importantes du XXe siècle.

Son apport ? Transformer des boîtes de plastique de conservation des aliments au succès très limité en véritables phénomènes de société, les fameux Tupperware. Un coup de génie réussi grâce à une idée totalement novatrice : faire des ménagères les premières vendeuses de la marque lors de ventes à domicile, les soirées Tupperware. Le succès fut gigantesque et révolutionna les concepts de vente. Mais cela ne plut pas tant que ça à l’inventeur du produit, qui la licencia avec un an de salaire de préavis.

Sandra Bullock, dont la société a acheté les droits du livre, tient particulièrement à lui rendre justice. Et passerait tout son temps à bichonner le projet.