Cinéma

Cela paraît assez difficile à croire et pourtant l’agenda de tournage de Steven Spielberg est désespérément vide. Le boulimique de pellicules a confié la suite de Tintin à Peter Jackson et ses deux grands projets, Robocalypse et American Sniper, ont tous les deux été abandonnés.

Pour autant, le cinéaste qui tourne plus vite que son ombre n’entend pas se ranger des caméras. Loin de là même. Selon les sites spécialisés américains, il aurait l’intention de s’attaquer à un des échecs les plus légendaires d’Hollywood, Montezuma.

En 1965, Dalton Trumbo, fort des triomphes de Vacances romaines (pour lequel il a gagné l’Oscar du scénario en 1954, comme trois ans plus tard pour Les clameurs se sont tues), Exodus ou Hawaï (il écrira plus tard les scripts de J ohnny s’en va-t-en guerre et de Papillon), écrit l’histoire de la conquête du Mexique par Cortés. En 205 pages, il retrace l’invasion de ce nouveau monde et l’affrontement avec le roi des Aztèques, Montezuma.

Le projet avait été commandité par Kirk Douglas, qui devait le produire. La place de réalisateur était, elle, réservée à Martin Ritt. Le projet faisait saliver tous les cinéphiles, mais il ne se concrétisera jamais. Entrant ainsi dans la légende des échecs retentissants d’Hollywood.

Steven Spielberg lui donne un éclairage des plus intéressants, puisqu’il compte donner le rôle principal à Javier Bardem, à charge pour Steven Zaillian de moderniser le récit. D’après certaines rumeurs, le scénariste de La liste de Schindler, Mission : impossible, Hannibal, Gangs of New York, Millénium ou du prochain film de Ridley Scott, Exodus, pourrait changer le point de vue du récit et le retracer avec les yeux de Cortés. Ce qui pourrait changer le titre du projet. Qui excite déjà le Tout-Hollywood.