Cinéma Steven Spielberg est devenu le premier réalisateur dont les films dépassent les 10 milliards de recettes au box-office mondial.

À ce jour, Steven Spielberg figure dans deux catégories du Guinness Book des records . Chaque fois pour Les dents de la mer . Le tout premier blockbuster de l’histoire est le premier film à avoir franchi la barre des 100 millions $ de recettes aux USA. Ensuite, son clap, dentelé pour donner l’impression d’avoir été mordu par un requin, est le plus cher jamais acheté (84.000 $ en 2016) aux enchères.

Mais une troisième catégorie attend le cinéaste de 71 ans. Personne avant lui n’avait engrangé 10 milliards $ au box-office mondial avec ses œuvres. Grâce aux résultats de Ready Player One, sa 31e réalisation (ce qui fait une moyenne de 322 millions $ de recettes par film) cet exploit vient d’être accompli cette semaine.

Au sommet de sa montagne de dollars, il risque de se sentir bien seul encore longtemps. Ses plus proches poursuivants, Peter Jackson (6,5 milliards) Michael Bay (6,4 milliards) et James Cameron (6,1 milliards), suivent à distance respectable. Et comme d’ici 2020, il a prévu le remake de West Side Story, The Kidnapping of Edgardo Mortara et Indiana Jones 5, la concurrence n’est pas près de le rejoindre.