Tapis rouge de stars (80) (PHOTOS)

Pierre-Yves Paque Publié le - Mis à jour le

Cinéma Pour l’avant-première de Stars 80 (la suite), 15 chanteurs étaient présents hier soir avant d’enchanter Forest National.

Bousculade à l’entrée à l’UGC de Brouckère sur le coup de 17h ce samedi après-midi. "Je suis trop fan de cette génération, lance une dame venue de Bastogne pour l’occasion, tout en fredonnant le titre de Cookie Dingler, Femme libérée. C’est la nostalgie d’une époque insouciante où on se lâchait sur la piste !"

Dans une salle de l’Eldorado bondée et pailletées, les stars des années 80 ont fait le show. À commencer par Sabrina qui, avant de descendre les escaliers dans son pantalon noir moulant et ses trop hauts talons, demande si quelqu’un ne peut pas l’aider. Et c’est alors que deux boys se jettent dessus pour l’épauler. La mythique interprète de Boys boys boys était accompagnée d’autres boys - tous vêtus de leur tenue Stars 80 - pour l’occasion : de Cookie Dingler à Jean-Luc Lahaye (coiffé de sa casquette JLL) en passant par Jean-Pierre Mader, Alec Mansion, Phil Barney, Patrick Hernandez, Jean Schultheis, les deux membres de Début de Soirée, les trois d’Emile&Images ou encore Francois Feldman et Joenice Jamison, le célèbre duo de Joue pas !

Sara de Paduwa en coulisses

"Patrick Timsit n’a pas pu être là ce soir car il est au théâtre, explique Richard Anconina venu présenter la suite du film entre quelques petits bouts de chansons fredonnées a capela (Macumba, Confidence pour confidence, etc.) par la bande des 15. Il m’a demandé de tous vous embrasser très fort donc je passerai chez vous tous après (sourires) !"

En pleine folie années 80 ce week-end - la tournée sold out depuis 10 ans, avec plus de 3,5 millions de spectateurs, rajoutant une date supplémentaire le 16 décembre 2018 - Sara de Paduwa en profitait pour tourner une séquence en compagnie de Sabrina et Cookie Dingler pour sa spéciale années 80.

Diffusion ce dimanche soir vers 22h30 après sa nouvelle émission La famille à remonter le temps qui se passe justement dans cette décennie emblématique. Tellement emblématique, que tout le monde reconnaît les Stars 80. "Pour les artistes, c’est aussi payant !", sourit la madame pipi du complexe cinématographique lorsqu’elle voit débarquer Richard Anconina dans ses urinoirs, juste avant de repartir avec la troupe.

Bref, un vent de folie soufflait sur cette soirée comme chantent si bien Emile&Image et avant une nuit de folie du côté de Forest national. "Rendez-vous au concert, crie Jean-Paul Mader entre un selfie et un autographe avec ses fans. J’ai des places à 800 euros. Qui en veut (rires) ?"


Pierre-Yves Paque