Cinéma Théo Fernandez s’est endormi à un autre casting, et c’est comme ça qu’il a décroché le rôle du gaffeur.

M’enfin ! Quel gaffeur ce Théo Fernandez. Incapable de résister à un petit roupillon, le fils des Tuche a peut-être manqué le rôle de sa vie, personne n’ayant eu l’envie de le sortir des bras de Morphée au moment du casting.

Personne sauf PEF. Intrigué par cet étrange jeune homme de 19 ans endormi dans la salle d’attente, il y a vu un parallélisme trop flagrant avec le Gaston Lagaffe qu’il cherchait pour l’ignorer.

Et il avait raison : les points communs entre eux dépassent l’entendement.

"En fait, je voulais passer le casting de C’est beau la vie quand on y pense de Gérard Jugnot. On ne m’avait pas prévenu qu’il y avait aussi le casting de Gaston. Je me suis permis une petite sieste,(...)