Cinéma

BRUXELLES Philippe Noiret, s'imposant comme l'une des plus grandes figures du cinéma français, laisse derrière lui une immense carrière de quelque 125 films et de très nombreuses pièces de théâtre. L'acteur aura ainsi accumulé les rôles, tantôt roi et spadassin, tantôt juge et pédophile, tantôt flic et gangster ou encore séducteur et poète.

Après avoir rencontré Gérard Philippe au théâtre et avoir joué des seconds rôles dans une dizaine de films, Philippe Noiret est révélé au grand public dans le film Alexandre Le Bienheureux (Yves Robert) en 1968.

Puis, l'acteur traverse l'Atlantique pour côtoyer les stars hollywoodiennes (L'étau d'Alfred Hitchcock, 1969). Ensuite, sa carrière explose complètement avec une impressionnante filmographie tant en France qu'à l'étranger, en particulier en Italie. On le verra notamment dans La grande bouffe de Marco Ferreri, La Famille d'Ettore Scola ou encore dans Cinema Paradiso de Giuseppe Tornatore en 1988.

Philippe Noiret était aussi l'acteur fétiche de Bertrand Tavernier (L'horloger de Saint-Paul, Que la fête commence etc). Il faut aussi souligner les couples mythiques que Noiret a formés avec Catherine Deneuve, Romy Schneider ou Simone Signoret.

Mais l'acteur ne s'arrête pas en si bon chemin. Cette fois, il goûte avec succès au cinéma comique en jouant dans Les Ripoux, de Claude Zidi.

Enfin, Philippe Noiret obtient un César (le premier des Césars) pour la meilleure interprétation masculine en 1976 dans Le vieux fusil (Robert Enrico) et un second en 1990 pour La vie et rien d'autre(Tavernier).

Philippe Noiret a exercé 50 années durant sa profession de comédien.



© La Dernière Heure 2006