Cinéma Le film The Apprentice se concentrera sur l’émission animée par Donald Trump avant sa présidence.

"Vous êtes viré !" La phrase la plus emblématique de Donald Trump, version pré-Maison-Blanche, devrait revenir à la mode durant son mandat présidentiel. Non pas pour le flanquer à la porte du bureau ovale, comme ses détracteurs en rêvent depuis le jour de son élection. Mais bien pour le mettre à l’honneur via l’émission qui a le plus largement contribué à sa notoriété. Hollywood prépare en effet un film sur The Apprentice et la montée en puissance de son milliardaire d’animateur vedette jusqu’à Washington.

Le concept de ce jeu était relativement simple. Des candidats, réunis dans la Trump Tower (l’actuel homme le plus puissant de la planète en était aussi le producteur, via sa société Trump Productions LLC) se voyaient confier des missions à enjeux économiques. Ils sont ensuite séparés en deux équipes. La gagnante est assurée de continuer les entretiens d’embauche la semaine suivante. Parmi les perdants, le moins méritant aux yeux du présentateur peroxydé entend la phrase fatidique : "Vous êtes viré !"

Au final, comme dans Highlander, il ne peut rester qu’un candidat. Qui décroche un emploi dans une des sociétés de Donald Trump, avec un salaire de base de 250.000 $.

Résultat : un énorme succès audimétrique, une phrase imprimée sur tous les t-shirts et, désormais, une adaptation cinématographique. Fait rarissime : elle devrait atterrir dans les salles pendant la présidence de Donald Trump, ce que seul George W. Bush a connu, puisque Oliver Stone avait sorti W juste à la fin de son mandat.

Le scénario de The Apprentice a été confié aux bons soins d’un correspondant de Vanity Fair, Gabriel Sherman. Qui a tenu à expliquer son approche : "En tant que journaliste, j’ai suivi Donald Trump pendant plus de quinze ans. J’ai longtemps été fasciné par les origines de son histoire, en tant que jeune entrepreneur qui débarque dans le monde sans pitié du New York des années 70 et 80. Cette période formatrice nous en dit beaucoup sur l’homme qui occupe aujourd’hui le bureau ovale."

Avec lui, la productrice Amy Baer est persuadée que The Apprentice est entre de bonnes plumes. "Gabriel est un extraordinaire raconteur d’histoires et un journaliste impeccable. L’intemporalité du sujet, combinée avec le parcours professionnel et l’intégrité de Gabe, permettent à ce projet de présenter une rare adéquation de talent et de sujet."

Aucun mot sur le casting. A priori, Donald Trump ne devrait pas participer à l’aventure. Mais avec un homme aussi imprévisible, un caméo n’est peut-être pas exclu.