Cinéma Alors qu’il a ciselé des dialogues sublimes pour Voyez comme on danse, il ne se sent pas capable d’écrire une pièce de théâtre.

Dans votre film, ce sont les femmes qui mènent la danse…

"Oui, elles sont plus solides. Sauf peut-être celle que joue Karin Viard, plus poétique mais surtout très emmerdante. C’est la mère qu’on souhaiterait ne jamais avoir ! (...)