Divers

Avec ses 300 employés à temps plein, l’atelier de costumes et d’accessoires du Cirque du Soleil - qui n’a pas son pareil - a, au fil du temps, développé une expertise exceptionnelle. 

Loin de conserver jalousement ses secrets de fabrications et ses trouvailles, il est régulièrement consulté pour des projets parfois inattendus.

Conceptrice des costumes de Totem, l’Australienne Kym Barrett est surtout connue pour avoir travaillé au cinéma sur des superproductions comme Roméo + Juliette ou Matrix. Plus récemment, elle s’est aussi chargée du film The Amazing Spider-Man. "Dans le cadre de son travail au cinéma, elle vient souvent chercher de l’expertise dans notre atelier, explique Valérie Desjardins. C’est nous qui avons fait les costumes de Spider-Man et d’Aquaman. C’est dû au fait que nous avons des connaissances très précises et parfois des moyens que les entreprises non pas forcément. C’est le cas des scanners que nous utilisons pour numériser les têtes de nos artistes afin d’ajuster au mieux leurs équipements. On nous sollicite pour faire ce travail pour des productions extérieures à celles du Cirque."

Des créateurs, les petites mains de l’atelier en ont croisé beaucoup, certains plus illustres que d’autres. Parmi les défis les plus fous qu’elles ont eu à relever figure la rencontre avec Thierry Mugler. Le créateur français a conçu les costumes du spectacle Zumanity. "C’était un défi parce qu’il s’agissait de quelqu’un qui fait de la haute couture, raconte Valérie Desjardins. Pour nous, c’était hyper intéressant parce qu’on a pu appliquer des techniques que nous avons apprises à l’école et qu’on peut rarement se permettre. Le problème ce fut par après de pouvoir reproduire ces costumes. Il fallait que ça ne coûte pas trop cher, que ce soit efficace et durable. Ce fut un défi important pour optimiser cette haute couture pour nos besoins."