Crise de rire(s) pour Sois Belge et tais-toi

Paque Pierre-Yves Publié le - Mis à jour le

Divers Service minimum (garanti) pour les 20 ans de la revue satirico-politique, malgré l’absence d’André Remy.

"Cela fait 20 ans que les politiques viennent nous voir, se voir ou pour être vus, glisse d’entrée de scène Baudouin Remy dans Le Grand Vingtième ! de Sois Belge et tais-toi ! Si de Wever n’est encore jamais venu…, il viendra sûrement pour la version catalane, vu que Bart Paella est pour la scission de Bruxelles-Barcelone-Vilvoorde (et que la N-VA a accueilli un de ses réfugiés). Jan viendra ensuite rassurer tout le monde en disant que ce sont des gens bons !" Et plus tard, lors de mythique café du commerce où le fils Remy remplace le père André (l’ex-Monsieur Feu Vert a choppé un virus qui le contraint à être absent jusqu’à la nouvelle année mais le journaliste s’affiche toutefois en vidéo à plusieurs reprises) d’ajouter que "quand on voit les gens intelligents qui gouvernent ce pays, moi je ne suis plus gêné d’être con !"

Entre une "politique faite pour les faux jetons" -en parlant des fameux jetons de présence perçus dans les intercommunales et au Samusocial de Bruxelles-, le roi Philippe qui donne un hilarant cours de politique belge ou encore cette N-VA qui se veut "moins coulante" lorsqu’elle "mène en bateau" les migrants ("on a aussi des migrants au zoo d’Anvers, ce sont les Flamands roses !"), notre royaume en prend encore pour son grade lors de cette édition anniversaire.

Si dans les textes ou dans les sketches, on frôle souvent le service minimum -à l’image de la mobilité où "le service garanti garantit le minimum"- la troupe arrive encore à nous réserver quelques surprises pour ses 20 ans. À côté des inévitables, mais toujours tordants sketches sur notre JVCD national (qui danse le Raggamuffin) ou la 11e leçon de néerlandais sur les chiffres, Sois Belge et tais-toi surprend avec quelques-uns de nos politiques (Reynders, Hedebouw ou Delpéré) qui jouent le jeu - en incrustation vidéo - avec eux.

Sans oublier leur chansonnier qui va du RER à 4… voix à la parodie des Sardines de Patrick Sébastien : "Ah qu’est-ce qu’on s’est sucré, à fond dans cette boîte, oui chez Publifin, oui chez Publifin." En Belgique, le rire fait la force, c’est bien connu !


Paque Pierre-Yves

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Montrez-vous plus attentionné à l’égard de votre partenaire. Ne sous-estimez pas la communication.

Taureau

Vous vous posez beaucoup de questions dans tous les domaines. Vous cherchez la bonne voie à suivre.

Gémeaux

Vous prenez des initiatives professionnelles. Vous délimitez des objectifs précis, concrets, ambitieux.

Cancer

Vous faites preuve d’une grande lucidité. Vous ne dites pas grand-chose, mais vous n’en pensez pas moins.

Lion

Vous recevez une bonne nouvelle. Vous êtes en passe de trouver une solution à vos difficultés.

Vierge

En amour comme au travail, vous savez parfaitement ce que vous voulez. Vous êtes plus opportuniste.

Balance

Réfléchissez avant de vous engager dans une nouvelle activité. Pesez bien le pour et le contre.

Scorpion

Vous êtes loin d’être à court d’idées ou d’arguments pour évoluer dans votre vie sociale. Vous faites un choix crucial.

Sagittaire

Ce début de semaine est constructif en termes de projets. Vous peaufinez tout cela au cours des jours à venir.

Capricorne

Vous êtes tenté de quitter une association professionnelle. Vous vous sentez freiné par votre partenaire de travail.

Verseau

Vous versez dans le romantisme sur le plan sentimental. L’amour illumine cette fin de semaine.

Poissons

La bonne influence de Jupiter vous confère un sens des affaires bien aiguisé et redoutable. Profitez-en !

Facebook