Divers Un des rôles marquant de sa carrière a été celui de Madame Chapeau qu'il avait interprété près de 1500 fois

BRUXELLES Le théâtre Royal des Galeries a annoncé, vendredi, le décès de Jean Hayet qui allait fêter ses 67 ans. Un des rôles marquant de sa carrière a été celui de Madame Chapeau qu'il avait interprété près de 1500 fois, les Revues et les reprises compris.
Jean Hayet était devenu comédien en suivant son frère, Paul Florian. Ses premiers pas ont eu lieu sur les scènes du théâtre du Méridien.

Après quelques passages au théâtre des Quatre'sous et le Parvis, il pose ses valises aux Galeries dès 1972 avec "Une fille dans ma soupe". "J'y suis, j'y reste", disait-il, satisfait de pouvoir jouer de tout: des classiques, du vaudeville, des Revues et des auteurs comme Pinter ou Ayckbourn. Jean Hayet a travaillé avec de nombreux metteurs en scène sur des textes de Molière, Feydeau, Edmond Rostand, Agatha Christie, Ionesco, Oscar Wilde, Jean Poiret, Francis Veber, Ray Clooney, Goethe, Camus, Shakespeare, Tchékov, Marivaux, et bien d'autres.
Son rôle dans Caligula fut sa dernière apparition.

Il avait joué dans plus d'une quinzaine de pièces ces dernières saisons dont parmi d'autres, Nina, Le noir te va si bien, Panique au Plazza, Cyrano de Bergerac, Témoin à charge, rappelle le Théâtre Royal des Galeries dans un communiqué. Jean Hayet a également mis en scène pour la Compagnie des Galeries L'Avare de Molière, dans lequel il jouait Harpagon, et Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare dont il signa l'adaptation.

En 1996, au Théâtre Molière, il conçu et interpréta un spectacle sur André Baillon, qui reçut de nombreuses éloges vantant l'intelligence de la réalisation, précise le communiqué. Les obsèques auront lieu le mercredi 8 novembre à 11 heures au crématorium d'Uccle.