Divers Le succès de ces rencontres musicales en milieu de journée n'est plus à présenter

BRUXELLES Après le succès remporté les années précédentes, Opus 3 présente du 1 juillet au 30 août la seizième édition du festival des Midis-Minimes à Bruxelles et pour la première fois Zomer van Sint-Pieter à Louvain, en coproduction avec le Cultureel Centrum Leuven.

Le festival d'été bruxellois Midis-Minimes consiste en un concert de +/- 40 minutes tous les jours de la semaine à 12h15 en l'église des Minimes au Sablon et, à partir du 19 juillet, les jeudis et vendredis au Conservatoire Royal de Bruxelles.
Zomer van Sint-Pieter (dédoublement de certains concerts de Bruxelles) propose trois concerts par semaine (les mardis, mercredis et jeudis) à 12h15 à l'église Sint-Pieter de Louvain.

L'Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles dirigé par Marc Collet ouvrira cette édition 2002 avec Stravinsky, Poulenc et Milhaud. Cette année encore découvertes, surprises et diversité seront les leitmotivs de cette programmation qui s'organise en cinq cycles correspondant à chaque jour de la semaine. Comme en 2001, le lundi, Est-Ouest/Nord-Sud, sera dédié à la musique dite du monde avec un intérêt particulier pour les folklores d'Europe, avec l'ensemble Trivelin et la musique traditionnelle wallonne, Amistad et son flamenco revisité sur des rythmes de rumba, les polyphonies géorgiennes de Mze Shina...

La Musique ancienne, du XIIIe au XVIIe siècle, sera mise à l'honneur le mardi. Nous pourrons y entendre des oeuvres de Codax, Monteverdi, Fiocco, Purcell, Bach, Hamal interprétées par, entre autres, Richard Sutcliffe, Liam Fenelly, Betty Bruylants et les ensembles Col Basso, Fin' Amor et Zefiro Torna.

Le mercredi sera consacré à la musique du XVIIIe siècle, qu'elle soit encore baroque ou classique.

Le jeudi, les XIXe et XXe siècles seront essentiellement représentés par la musique de chambre avec notamment le flûtiste Frank Theuns et le claveciniste Ewald Demeyere, le Trio Cariolan, l'ensemble Nahandove.

Comme le veut la tradition, le vendredi sera consacré aux Récitals où, dorénavant, chanteurs et pianistes se partagent l'affiche. Nous pourrons notamment découvrir la fougue du jeune pianiste israélien Ben Kass, ainsi que les voix de la soprano Elise Gäbele, du ténor français Guy Fletcher ou encore du baryton Philippe Favette.

A travers cette répartition journalière tout au long de l'été, trois semaines développeront chacune un thème. Du 8 au 12 juillet la semaine Iberica, consacrée à la musique espagnole à travers les siècles, nous offrira notamment le privilège d'accueillir pour la première fois en Belgique la jeune chanteuse et harpiste Arianna Savall dans un récital de chants d'amours catalans, espagnols et sépharades.
Du 22 au 26 juillet, la parole sera donnée à la musique belge. A cette occasion, le festival connaîtra pour la première fois dans son histoire trois créations mondiales (deux de Michel Lysight et une de Jean-Marie Rens).

La semaine Folklore et musique savante, du 19 au 23 août, mettra en exergue les influences que les répertoires traditionnels et populaires ont exercées sur les compositeurs de musique dite savante.
Le festival 2002 se terminera en apothéose avec le premier concerto de Beethoven interprété par le pianiste Philippe Verschaeten et l'orchestre Nuove Musiche dirigé par Eric Lederhandler.

Pour de plus amples informations:
Infos: 02/512 30 79 - www.midis-minimes.be
Ticket individuel : 2€