Divers

Mais où est-il donc passé ?

"La chaîne a voulu orienter sa programmation de l’émission matinale de Bérénice avec des blagues et dès lors le billet d’humeur ne trouvait plus sa place", confesse Hervé Meillon, revenu sur Bel RTL depuis septembre - après 14 ans d’absence. La direction de Bel RTL m’a tout de suite proposé autre chose. Je pense donc qu’ils ont des envies avec moi, qu’on doit repeaufiner des trucs pour quelque chose de plus important. J’ai été accueilli par Erwin Lapraille, le directeur des radios, et Emmanuel Mestag, le directeur des programmes avec beaucoup de chaleur et d’enthousiasme." Le chroniqueur semble serein pour un retour rapide et plus conséquent en précisant bien qu’il était déjà très heureux d’avoir été sollicité et que la rédaction de ses billets d’humeur l’enchantait. "

Que les auditeurs soient donc patients", précise-t-il avec humour. "Si j’arrive à placer le programme qu’on est en train de décider, j’en serai ravi", conclut celui qui s’interroge sur son avenir après le licenciement d’Emmanuelle Praet et la suppression de l’émission de Patrick Weber (On refait le monde) aussi sur Bel RTL.