Divers Jérôme de Warzée est venu voir son illustre père Michel, comédien de 73 ans, participer à son 1er festival d’Avignon.

Si père et fils n’excluent pas un duo à l’avenir (voir la vidéo sur dh.be), Jérôme de Warzée n’a pas hésité à venir voir son père participer pour la première fois au festival d’Avignon, the place to be du théâtre francophone. Michel de Warzée, accompagné de Pascal Racan en Charles De Gaulle, y interprète un charismatique Winston Churchill dans la pièce Meilleurs Alliés.

73 ans et toujours aussi impressionnant sur scène. Votre secret ?

Michel : "J’ai eu la chance d’avoir un papa et une maman qui m’ont donné une bonne santé. Pour le moment, ça va, ça vient. Je suis quand même un peu sportif. Je m’entretiens, j’ai une femme qui m’entretient et que j’entretiens aussi (sourires). Ce métier nous oblige à nous maintenir, surtout. Même si je suis toujours un peu étonné de ce qui m’arrive. C’est le hasard que je fasse ce métier. Je faisais du droit à la base et je m’emmerdais… On m’a demandé de jouer Socrate dans une pièce devant six cents personnes alors que je n’avais jamais suivi de cours. Mais c’est en jouant un philosophe que j’ai arrêté la philosophie pour devenir acteur !"

Jérôme. "Et après ça, comment passer après lui ? Avec une vanne sur Charles Michel ? (sourire)"

...