Divers Le ministre Richard Miller l'a décoré officiellement ce vendredi
Les photos de l'événement


BRUXELLES La Ferrari Modena Spider, rouge comme il se doit, et dernier modèle commercialisé par la firme, ne sera pas disponible avant 2003. C'est grâce à l'amitié de Jean Todd, directeur sportif de la marque italienne, que Johnny Hallyday a pu en obtenir une avant tout le monde. Modèle décapotable, s'il vous plaît! C'est au volant de ce petit bijou automobile qu'en costume clair et chemise noire, il est arrivé vendredi à 13 heures à l'hôtel Barsey, avenue Louise, où son arrivée a été c'est le moins qu'on puisse dire très remarquée. Un tram est resté à l'arrêt pendant tout le temps du remue-ménage. Les passagers étaient tous collés aux vitres.
Johnny Hallyday et son épouse, Laetitia, venaient déjeuner (carpaccio de langoustines et pâtes truffées sur un lit de foie d'oie) avec Richard Miller, le ministre de l'Audiovisuel et des Arts et Lettres de la Communauté française, qui devait lui remettre, quelques heures plus tard, la médaille d'Officier de l'Ordre de la Couronne. Médaille attribuée par le Roi et assortie d'un diplôme signé, lorsqu'il s'agit d'un citoyen étranger, par le ministre des Affaires étrangères, Louis Michel.
La cérémonie en question avait lieu, à 16 heures, au Palais d'Egmont, en présence d'une centaine d'invités. Aucune star du show business, mais quelques noms de la politique: Didier Reynders, Corinne De Permentier... Quelques fans ont réussi, en un, à être informés de cette réception. En deux, à y être invités. Ce qui valu, à Johnny, une (courte) séance de décidaces et, aux fans, un moment de bonheur inoubliable.

`Une pensée pour mon père´

Dans le discours de circonstance, Richard Miller a plaisanté: `Dans une des chansons de votre répertoire qui figure parmi celles, qu'à titre personnel, je préfère, L'envie , vous chantez: Pour que j'aime le silence, qu'on me donne des discours... Que voulez-vous que je vous dise après ça?´

Fraîchement décoré, Johnny s'est déclaré très touché: `Je voudrais vous dire que j'ai une pensée pour mon père qui était belge. Je crois qu'il aurait été fier!´
Après, ce fut le verre de l'amitié. Avec de généreuses coupes de champagne Demoiselle, société de champagne... belge et sponsor de la réception. Mais attention! Les services parisiens de management de Johnny Hallyday avaient averti qu'il n'était pas question de photographier le chanteur avec une coupe à la main. Johnny n'a donc pas bu! Interviews, dédicaces, poignées de main... Et pendant que son homme répondaient aux sollications, Laetitia, elle, bavardait plus tranquillement dans un coin: `Johnny est toujours très ému lorsqu'il reçoit une médaille. D'autant plus ici, qu'elle lui vient de la Belgique. Il s'est toujours senti demi-français et demi-belge. Il me parle souvent de ses origines belges. Ce sont ses vieux fantômes qui reviennent et qui l'ont beaucoup marqué. Quand des blessures pareilles vous frappent, on arrive rarement à en guérir.´ expliquait Mme Hallyday en évoquant l'enfance particulière de son mari.
Et la médaille? `A la maison, dans le couloir qui mène à la salle de gym où il s'entraîne tous les matins, nous avon s aligné tous les disques d'or qu'il a reçus et il y a aussi une petite boîte où il garde toutes ses médailles.´
Laetitia Hallyday nous a expliqué aussi que le couple rentrait immédiatement à Paris et que le 58e anniversaire du chanteur, le 15 juin, sera célébré le plus simplement du monde: `Pour une fois, ce sera à la maison, avec quelques amis.