Divers

L'actrice américaine a suivi une cure pour soigner un gros mal-être, pas une addiction à la drogue ou à l'alcool

BRUXELLES Un peu plus tôt cette année, Kirsten Dunst entrait au Cirque Lodge dans l'Utah. Là même où avaient été traitées Eva Mendes et Lindsay Lohan. Maintenant qu'elle se sent "plus forte", l'actrice a accepté de s'exprimer sur les soins qu'elle y a reçus. En bref, elle n'était ni droguée, ni alcoolique mais bien déprimée.

"J'étais en pleine lutte contre moi-même, a-t-elle confié, et j'ai eu l'opportunité d'aller quelque part pour prendre soin de moi. J'ai eu de la chance d'avoir le courage de le faire. Mes amis et ma famille ont pensé également que c'était une bonne idée."

Kirsten explique sa décision de lever le voile sur son séjour au centre parce que "la dépression est un problème assez sérieux et ne devrait pas être l'objet de rumeurs". Des bruits de couloirs et spéculations qui lui ont fait beaucoup de mal, ainsi qu'à sa famille.

"Il y a eu beaucoup de choses qui ont été dites sur ma vie et ça a fait beaucoup souffrir mes amis et mes proches. Tout le monde se devait de me défendre. Ils entendaient les rumeurs et ça les mettait en position de défense."

L'actrice de 26 ans, qui totalise déjà 23 ans de carrière, a donc remis sa vie sur les rails et repris le chemin des tournages...



© La Dernière Heure 2008