Divers Nostalgie, première radio privée francophone. Elle a détrôné Radio Contact et Bel RTL.

VivaCité loin devant, Nostalgie aux anges et Bel RTL dans les choux, tel est en résumé le résultat des audiences radio dévoilées par le CIM et couvrant la fin de l’année 2017. Si dans leur globalité, les radios de la RTBF ont de quoi se réjouir des chiffres communiqués jeudi, le groupe RTL a de quoi tirer la tête.

Certes Radio Contact séduit toujours plus d’auditeurs et est la seule station à pouvoir en revendiquer plus d’un million par semaine. Mais pour la première fois depuis une éternité, elle n’est plus la première musicale du sud du pays. Elle est détrônée par Nostalgie.

Quant au recul de Bel RTL, il est sévère : près de 40.000 auditeurs de perdus et un temps d’écoute en baisse de 4 minutes. À la clé, 1,8 % de part de marché de perdu et une 4e place seulement. On note d’ailleurs un trou important entre VivaCité (15,99 % de part de marché) et Notalgie (15,06 %) d’une part et Radio Contact (12,65 %) et Bel RTL (12,25 %) de l’autre.

Dans son communiqué, RTL Belgium prend acte du recul des performances de ses stations et annonce une réflexion pour "cerner au mieux les actions à entreprendre". "Au vu de l’ambition que nourrit l’entreprise privée du sud du pays, ce recul de performances se doit de n’être que passager", indique le groupe.

Chez Nostalgie par contre, l’heure était à la fête. Première radio musicale et première radio privée du côté francophone, c’est du jamais vu. Sans vouloir retirer un quelconque mérite aux équipes de la station, il convient d’expliquer que toutes les radios musicales jeunes perdent des auditeurs à l’heure du streaming roi. Selon une étude menée par la régie IP Belgium en mai dernier, si la radio sous toutes ses formes représente 81 % de la consommation audio des Belges, à peine plus de 47 % des 15-25 ans y sont encore accros.

Sans surprise, les bouleversements qui interviennent dans les habitudes de consommation vont à l’avenir avantager Nostalgie dont les auditeurs resteront plus fidèles aux bonnes vieilles ondes hertziennes que ceux de Radio Contact.