Divers Et chez nous, on connaît les dix finalistes de Miss Belgique

BRUXELLES Papa était en Chine, dans les coulisses de l'élection de Miss Monde, et quand sa fille, Rosanna Davison, 19 ans, Miss Irlande, a été proclamée gagnante, le chanteur Chris De Burgh, interprète inoubliable de Lady in red, s'est déclaré «absolument transporté de joie et vraiment fier d'elle.»

Rosanna, la nouvelle Miss Monde, précède Miss Canada et Miss Chine. Parmi les 106 filles représentant, chacune, leur pays, Julie Taton, notre Miss Belgique. Ce qui explique son absence, vendredi soir, sur le plateau de RTL-TVI pour le désignation des cinq candidates francophones qui participeront, vendredi, à la grande finale de Miss Belgique.

Cette finale se déroulera en public, dans le Spiroudome de Charleroi, et sans régionale de l'étape puisque les deux représentantes du Hainaut ont été éliminées tout comme celles de la province de Namur. Parmi les Luxembourgeoises, le public et le jury ont préféré la dauphine à la Miss et c'est donc une petite blonde de 18 ans, Sylwia Chwaliszewska, qui passe. La Miss Brabant wallon, Romina Dargenton, est également finaliste, ainsi que la Miss Bruxelles d'origine turque, Deniz Ates. Les deux autres sont les candidates liégeoises: Marielle Botty et Aline Lallemand.

Les choix sont faits pour être discutés mais, globablement, il n'y a pas eu de grande surprise du côté francophone.

Il n'en va pas du tout de même chez les flamandes.

Les observateurs s'accordaient à citer les trois Anversoises comme les grandes favorites de Miss Belgique 2004 et l'une d'entre elle est déjà rentrée à la maison: Stéphanie Aerts. On citait aussi la très belle Valérie Pieters comme successeur possible de Julie Taton: éliminée! La presse néerlandophone avait le béguin pour Agneta Frickx: sortie à son tour. De plus en plus, on se dit que la couronne devrait se disputer entre les deux Anversoises encore en présence: Nele Somers, 19 ans, de Brasschaet, et la poupée Barbie du concours, Ellen Petri, 21 ans. La première est étudiante en droit et la deuxième travaille dans l'immobilier.

Les trois autres néerlandophones retenues pour la finale sont Leen Hens (Miss Brabant flamand), Linsdy Dehollander (Miss Flandre orientale), et celle qui fut sa dauphine, Séverine Van de Voorde.

Mais ce choix place les filles francophones - et surtout Marielle Botty et Sylwia Chwaliszewska - parmi les outsiders à suivre de très près.

© La Dernière Heure 2003