Divers

La plateforme de vidéo en streaming Netflix va tester dans quelques pays une version moins chère de son abonnement, a annoncé son CEO, Reed Hastings, dans une interview, sans toutefois préciser quels pays sont concernés. Actuellement, Netflix propose trois formules. Le prix de l'abonnement est directement proportionnel à la qualité du streaming et au nombre d'écrans qui peuvent être regardés en même temps.

L'idée ne serait pas d'abaisser le prix de la formule la moins chère mais bien de lancer un quatrième type d'abonnement. Il s'agirait d'un revirement de stratégie pour Netflix qui jusqu'ici s'était échiné à garder ses prix au minimum stables voire à les augmenter, contenu et investissements dans des productions locales ayant été les arguments principaux pour attirer davantage d'utilisateurs.