Divers La campagne présidentielle française touche bientôt à sa fin. Et il était temps que cela se termine pour certains, y compris pour la presse...

Tous les journalistes s'étaient donné le mot pour être présent au quartier général des Républicains. Mais au bout d'une heure, la tension monte d'un cran. On entend dès lors des demandes émanant de l'arrière de la salle : "Baissez vos micros", "Vous virez vos perches"...

Un photographe s'énèrve notamment sur ses collègues ingénieurs son, leur demandant de monter leur perche ou de baisser leur micro. Un autre demande à Nadine Morano d'attendre avant de prononcer son discours. Le tout, sous les yeux éberlués de la républicaine, incrédule face à cette scène de ménage.

Caméramans, perchmans, photographes... Chacun en prend pour son grade. Les nerfs sont à vif. Il est temps pour certains que la présidentielle se termine.