Divers En 2003, il pourrait attirer 500.000 personnes

BUCAREST Les autorités roumaines ont trouvé une idée originale pour attirer les touristes dans leur pays: la création d'un parc Dracula Land. Dont la vedette serait naturellement les longues canines acérées popularisées par Bram Stoker en 1897 à partir de la légende d'un prince roumain aux mains tachées de sang, Vlad Tepes.
L'opération pourrait être rentable. L'aménagement de 60 hectares de terrain dans la cité médiévale de Sighisoara, la ville natale de Vlad Tepes, coûterait 15,3 milliards de francs (38 millions d') et pourrait générer, sur base de 500.000 visiteurs annuels, plus de 8 milliards de rentrées (20 millions d').
Les travaux pourraient encore débuter en automne de cette année. Du moins, si le dernier petit problème est solutionné.
Les droits du vampire le plus célèbre du monde appartiennent en effet aux studios de cinéma Universal. Avant d'ouvrir le parc d'attractions, il faudra donc trouver un terrain d'entente avec les Américains. `Nous envisageons de commencer bientôt pour acquérir le droit d'utiliser l'image du comte Dracula´, a déclaré le ministre roumain du Tourisme. Cela tombe bien: le vice-président d'Universal s'est déclaré ouvert à la discussion.
Les Roumains peuvent s'apprêter à connaître le grand frisson...