Valérie Lemercier: ''C'est le pire qui m'intéresse''

Propos recueillis par Isabelle Blandiaux Publié le - Mis à jour le

Divers Valérie Lemercier pique et pince nos travers dans un 3e spectacle grinçant à souhait...

ENVOYÉE SPÉCIALE EN FRANCE ISABELLE BLANDIAUX

LILLE Un rien fatiguée de ses nonante minutes bondissantes sur scène (voir ci-dessous), Valérie Lemercier grille cigarette sur cigarette dans sa loge micro- scopique du théâtre Sébastopol lillois. Après avoir dansé dans une galerie de portraits terrifiants, après avoir désamorcé des cascades de rires salvateurs, l'actrice longiligne, tout de noir vêtue, tombe le masque. Et répond aux questions de quelques journalistes, en toute simplicité.

Rien ne vous effraye?
`C'est parce que je suis effrayée par tout ce que je vois que j'essaye de ne plus l'être. C'est le pire qui m'intéresse. Je pense avoir peur pendant beaucoup de temps, puis je m'aguerris en jouant. C'est libérateur pour moi et, je l'espère, pour le public. Je traque les situations presque tragiques et j'essaye de faire rire de ça. Mais ça reste léger en même temps. Je ne pense pas que les gens sortent du spectacle plombés.´

Lequel de vos personnages détient la palme de la grossièreté?
`Je pense que le pire des personnages est la bourgeoise qui va à Belle-Ile et qui enfonce sa soeur. C'est le moins touchant. C'est celle qui représente vraiment tout ce que je n'aime pas: une femme trop sûre d'elle, persuadée qu'elle a raison. La droguée, par contre, elle me touche. A part la bourgeoise, je les soutiens tous énormément. J'aime bien les jouer.´

Vous ne vous censurez jamais?
`On peut rire de tout, sauf de ce qui n'est pas drôle. Mais je me sens libre de tout dire. Je ne me censure pas. Evidemment, comme je fais parler des personnages, c'est plus facile, ce n'est pas moi. Dans ma famille, c'était mon rôle de faire rigoler, donc je l'ai gardé. C'était ma place, ma nature profonde. Même quand j'étais très très petite, vers 2 ou 3 ans, quand je suscitais le sourire, j'étais enfin contente d'exister.´

Quelle a été votre méthode d'écriture?
`Je mets du temps à écrire. Je me filme un peu en vidéo aussi, pour voir ce que ça donne. Se regarder dans la glace ne sert à rien; on s'y voit! J'écris jusqu'au dernier moment, cela signifie que je ne répète jamais car je sais comment jouer mes personnages. Le mouvement, la voix, ça va avec le texte. Je rédige jusqu'à ce que je rentre sur scène. C'est beaucoup plus difficile d'apprendre un texte qu'on n'aime pas... Les bons choix évidents se font à la veille de la première. Parce qu'il y a des choses qui n'existent plus, qu'on enlève. Après, quand je joue le spectacle, je ne change plus un mot.´

Vous réalisez des films, vous intégrez de la danse à vos spectacles, vous avez sorti un album, vous dessinez vos affiches. Tous les arts vous inspirent?
`J'aime bien, quand j'ai terminé un spectacle, de réaliser un film ou autre chose. En France, c'est assez mal vu de pratiquer beaucoup de disciplines différentes. Mais je continue: l'un nourrit l'autre . Quand j'aurai fini la tournée, je me mettrai à écrire un film. J'aime travailler.´

La télévision ne vous tente pas?
`J'aimerais y faire quelque chose qui me plaise vraiment. Un genre de show, avec des parodies. J'ai toujours du mal à y aller comme invitée parce qu'on ne sait jamais quoi dire ou quoi faire. On est coupé, on n'est pas filmé au bon moment, on n'en ressort jamais content. Alors qu'écrire spécifiquement pour la télé m'intéresserait. J'aimais beaucoup ce qu'ont fait les Nuls il y a dix ans. Et je trouve une émission comme Strip-Tease très inspirante. Je pourrais la regarder en boucle, c'est le réel.´

Le 19 mars au palais des Beaux-Arts de Bruxelles(02/218.27.35).

Propos recueillis par Isabelle Blandiaux

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook