Jeux vidéo


Pas toujours facile de faire revivre une icône vidéoludique. Beaucoup s’y sont essayés avec plus ou moins de bonheur. Après le jeu de course futuriste WipEout ou le prochain remake de Final Fantasy VII, la PS4 semble vouloir titiller notre nostalgie et nous offre aujourd’hui de revivre les aventures de l’animal orange complètement déjanté qui a bercé notre jeunesse.

© crash

Réunissant les trois premiers épisodes de la saga, la compilation reprend exactement la même trame si bien qu’on se retrouve une nouvelle fois à devoir traverser le monde entier pour lutter contre l'infâme Dr Neo Cortex et accessoirement retrouver notre belle Bandicoot entraperçue dans le laboratoire de l’infâme docteur. Il est donc avant tout question d’exploration puisque Crash devra traverser rien que dans le premier épisode les trois îles de l'archipel Wumpa soit un total de 32 niveaux truffés d'ennemis et de pièges en tout genre. Plus de 70 niveaux vous attendent dans cette trilogie, sans compter les combats de boss et autres salles secrètes à explorer. Crash saute, bondit, court, évite des boules géantes, tournoie pour éliminer ses adversaires et exploser des caisses qui parsèment son parcours afin de récupérer moult bonus… Une activité intense à l’écran qui se traduit par des niveaux très différents transformant vite ce jeu de plateforme plutôt amusant au départ en un jeu exigeant où le moindre faux pas est sanctionné. On en vient même à se demander à certains moments si la difficulté n’a pas été revue à la hausse, car on n’avait pas souvenir de devoir recommencer tellement de fois un même niveau. On a presque honte… Heureusement, la magie opère encore et on a plaisir à se faire violence. Et si on cherche plus loin, on se dit qu’il faut sans doute juste s'habituer aux nouveaux timings imposés par la refonte des développeurs pour la PS4.

© crash

En effet, au niveau de l’image tout a beaucoup changé. Les graphismes ont été retravaillés pour mieux coller aux standards de cette nouvelle génération de console. Tout est beaucoup plus coloré et fait penser à un vrai cartoon. Les animations sont plus fluides, mais ne vous attendez pas non plus à une grosse révolution. On reste toujours dans le côté old school. Et ça se ressent encore plus au niveau de la jouabilité qui pour le coup, est (presque) restée fidèle aux épisodes originaux. On se contente toujours de tapoter sur quelques boutons et de diriger son personnage. C’est assez minimaliste comme approche comparé aux jeux plus contemporains. Mais l’univers du marsupial est tellement attachant, qu’on a vite fait d’oublier tous ces défauts pour n’en retenir que le meilleur.

© crash

20 ans après son apparition sur Playstation 1, Crash Bandicoot n’a rien perdu de sa superbe. Son second degré, sa musique et ses sensations de jeu fidèles à celles offertes par les titres sortis sur PlayStation dans les années 90 vous feront passer un très bon moment malgré quelques frustrations. On en a vraiment pour son argent avec ces trois titres réunis en une seule et même compilation : le Crash Bandicoot original, Crash Bandicoot 2 et Crash Bandicoot 3 Warped. Ne boudons pas notre plaisir, car il y a fort à parier vu le succès de cette sortie, qu’un nouvel épisode soit déjà en préparation. « Oodibigah »…

Retrouvez ce jeu chez notre partenaire Smartoys (19 magasins en Belgique) en cliquant ici


Découvrez le site Internet de notre partenaire Smartoys en cliquant ici (jeux vidéo, merchandising, accessoires, consoles) ou Découvrez toutes les nouveautés Playstation en cliquant ici