Jeux vidéo Et si les Jeux olympiques faisaient le grand saut vers l'ère du sport virtuel? Tony Estanguet, coprésident du comité Paris 2024, va discuter avec les instances olympiques internationales pour intégrer l'e-sport aux Jeux parisiens. Une véritable révolution pour un événement aux traditions ancrées depuis de longues années.

Voir évoluer les plus grands joueurs d'e-sport dans le cadre d'un événement sportif majeur est devenu plus courant ces derniers temps. Une nouvelle étape pourrait cependant être franchie dès 2024, avec l'intégration de compétitions virtuelles au beau milieu des Jeux olympiques organisés à Paris.

C'est en tout cas la volonté avouée de Tony Estanguet, coprésident du comité Paris 2024. Dans une interview accordée à Associated Press, il a fait part de son intérêt pour ces sports virtuels aux adeptes de plus en plus nombreux.

"Il faut qu’on s’y intéresse, parce qu’on ne peut pas dire “ce n’est pas nous. Ça ne concerne pas les Jeux olympiques”", explique-t-il. "Les jeunes, oui ils s’intéressent à l’e-sport et ce genre de chose. Regardons tout ça. Rencontrons-les. Voyons si nous pouvons établir des liens". Tony Estanguet semble vraiment surpris par le succès de ce genre d'événements et y voit donc un vrai intérêt pour des JO qui pourraient rajeunir davantage leur image.

Il a cependant confirmé que l'idée devrait être soumise au Comité international olympique (CIO), lequel devra valider l'intégration de l'e-sport au cœur d'un des événements les plus suivis de la planète.

Les discussions risquent d'être longues, mais intéressantes.