Jeux vidéo

Après avoir ajouté l’armée française à son dernier FPS multijoueurs, DICE et EA suivent leur plan en annonçant l’arrivée prochaine d’une autre grande nation absente du jeu : la Russie. Engagée dès le début du conflit (pour rappel : la Première Guerre Mondiale), rappelons qu’elle vécut également la révolution communiste puis une fin de conflit rapide avec l’Allemagne suite à la prise de pouvoir de Lénine.

Le DLC payant, intitulé « in the name of the tsar », ajouter son lot de cartes et nouvelles armes. Mais également la présence de femmes sur le champ de bataille. En dehors de rôles importants dans les usines ou comme infirmières et espionnes, la gente féminine eut quelques épisodes au combat dans le camp de la Russie. Les joueurs pourront incarner une tireuse d’élite du « premier bataillon féminin de la mort », créé surtout dans un but de propagande. Environ 6000 femmes furent déployées sur le front russe, pour peu de résultats et une représentation moindre (le conflit déployant plus de 60 000 000 d’hommes au front). Mais Battlefield 1 ne représente pas fidèlement l’Histoire, comme la présence de troupes noires dans l’armée allemande sur le front européen ou l’absence remarquée de plusieurs pays le prouvent.



Découvrez le site Internet de notre partenaire Smartoys en cliquant ici (jeux vidéo, merchandising, accessoires, consoles) ou Découvrez toutes les nouveautés Playstation en cliquant ici