Jeux vidéo

La suite d’une aventure très attendue développée par la talentueuse équipe belge de Larian Studios.

Divinity et Larian Studios, c’est une histoire d’amour basant ses fondations sur le financement participatif. Si la participation des donateurs ne constitue qu’une partie des fonds nécessaires à la naissance de Divinity Original Sin II, nul doute que les développeurs ont décidé de rendre grâce aux investisseurs en offrant un rubis brillant de mille feux.

Une version définitive adaptée avec minutie à la manette

Si le jeu était déjà disponible depuis un peu plus d’un an sur PC, son adaptation sur console dans sa version définitive faisait languir bon nombre des joueurs consoles. Le pari semble risqué lorsqu’il s’agit d’adapter un jeu de rôle à la manette. Que nenni, nous parlons ici de Larian et le studio n’est absolument pas là pour se moquer de vous. Le tutoriel suffira rapidement à vous faire comprendre comment pianoter sur votre manette avec une dextérité déconcertante. Intuitif, accessible, c’est un sans-faute en termes de jouabilité pour ce portage.

Techniquement stable seul ou à plusieurs

Sur une Playstation 4, le jeu tient la barre des 30 fps sauf lors de différents effets visuels gourmands. C’est noble et largement suffisant pour un jeu au tour par tour. Mentionnons avec beaucoup de plaisir la possibilité de voyager au sein de cet univers depuis votre canapé en présence de votre plus fidèle ami. En effet, seul ce partenaire méritera le titre de compagnon de voyage dans cette aventure gargantuesque. Qu’ils sont rares les jeux offrant l’exaltation de jouer avec votre pote dans le même canapé, Original Sin II le fait encore une fois avec excellence. L’écran de coopération totalement dynamique se scindera en deux lorsque l’un des joueurs décidera de vivre sa vie de nain avare. À l’inverse, il suffira de se rapprocher du personnage contrôlé par votre partenaire pour profiter du plein écran. Ajoutons qu’il est également possible de profiter de l’expérience multijoueur en ligne.

Dur à appréhender, excitant à découvrir

Si l’univers offert par le studio belge est votre première expérience dans le monde Divinity, il sera nécessaire de vous faire la main pour comprendre les mécanismes du jeu. Tactique, malin, le jeu ne demande qu’à se faire retourner dans tous les sens pour être compris. Rejouable presque à volonté pour découvrir l’entièreté des dialogues, cette épopée vous demandera beaucoup de temps à investir. Si vous étiez passé à côté de l’aventure faute de posséder un PC, vous n’avez désormais plus aucune excuse pour vous engouffrer dans le monde fantastique de Divinity.