Jeux vidéo

Comme c’est la tradition depuis plusieurs années, Playstation clôture la valse des conférences de l’E3 (il reste encore Nintendo mais sous une forme digitale). Une mission qui s’annonçait périlleuse puisque l’on savait déjà que la conférence Playstation serait courte et se concentrerait surtout sur les jeux maison sans forcément faire appel aux éditeurs tiers comme Microsoft l’avait fait la veille.

La conférence démarre très fort puisque nous sommes rassemblés dans un décor d’église, comme si l’on allait communier notre foi en Playstation. On se rend vite compte que le décor est directement inspiré de la séquence de gameplay de The Last of Us 2.

Cette séquence est tout bonnement incroyable avec en vedette Ellie qui a bien grandi et qui fait face à ses premiers amours. Une séquence intimiste qui se heurte véritablement à une sorte de flash-back / flash-forward qui voit Ellie affronter une horde d’ennemis n’hésitant pas à les exécuter avec une violence extrême.

Le jeu parait absolument magnifique, sans doute le plus beau jeu jamais vu toutes consoles confondues mais c’est surtout son ultra violence et sa capacité à mélanger des sentiments contradictoires qui font de cette démo un véritable bijou du genre.

Pas encore de date de sortie par contre pour ce qui s’annonce comme un des jeux les plus attendus de tous les temps.

Ensuite, petite surprise sur place puisque pour la première fois dans l’histoire des conférences E3, tous les journalistes doivent changer de scène pour rejoindre la scène principale qui rappelle les conférences classiques du constructeur japonais avec son célèbre écran super large.

Pendant ce temps, le stream video meuble le temps avec des annonces plus classiques.

La conférence reprend ensuite avec le deuxième gros titre Playstation de la soirée: Ghost of Tsushima. On découvre un peu plus le jeu après son annonce à la Paris Game Week l’année dernière et on est vite impressionné par la beauté de son décor et par l’opposition entre le calme de la nature japonaise et la violence des affrontements. Ici à nouveau, on est dans du vrai combat de samouraï et les sabres sont bien aiguisés.

Comment ne pas tomber sous le charme d’un jeu capable d’aussi bien mettre en scène un duel de samouraï au coucher du soleil ?

Ensuite, place à quelques annonces des éditeurs tiers avec d’abord une nouveauté: Control du studio Remedy qui semble s’être fort inspiré de son dernier titre (une exclusivité Xbox), Quantum Break.

Ensuite, C’est Capcom qui vient annoncer le remake de Resident Evil 2. Il s’agit ici d’un vrai remake et non d’un simple remaster. Le jeu parait donc sublime mais les fans pourront lui trouver quelques libertés par rapport à l’original. Le jeu est annoncé pour le 25 janvier 2019.

Kingdom Hearts 3 réussit l’exploit d’être montré à la fois à la conférence Microsoft et à la conférence Playstation. Le jeu à l’air toujours aussi beau et mélange toujours autant de licences Disney/Pixar. Cette fois, c’est le capitaine Jack Sparrow qui est en vedette.

Troisième gros jeu Playstation présenté: le toujours très intriguant Death Stranding. Le projet d’Hideo Kojima (le créateur de Metal Gear Solid) parait toujours aussi fort d’un point de vue narratif mais toujours aussi difficile à cerner. Plus on en voit, moins on comprend mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce titre mystérieux à l’ambiance oppressante à souhait.

On a quand même pu découvrir deux nouveaux personnages en plus de ceux campés par Norman Reedus et Mads Mikkelsen: deux femmes incarnées par Lindsay Wagner et Léa Seydoux.

Ensuite, c’est au tour de la célèbre Team Ninja d’annoncer Nioh 2, la suite d’un succès surprise de l’année dernière.

Enfin, pour conclure cette conférence, Spiderman revient sur le devant de la scène avec une longue séquence de gameplay qui nous permet de mieux observer la maniabilité de l’homme araignée et le système de combat hyper dynamique mis en place par les développeurs d’Insomniac Games.

Spiderman est prévu pour une sortie le 7 Septembre 2018.

Et c’est ainsi que se termine la conférence Playstation de cet E3 2018. Assez courte (à peine plus d’une heure), elle n’a pas présenté un volume important de titres comme l’a fait Microsoft la veille mais la qualité de ce qui a été présenté était excellente. On aurait pu espérer plus d’annonces de la part de Playstation mais une chose est certaine : les jeux qui nous attendent promettent de pousser la PS4 encore un peu plus loin dans sa recherche du jeu idéal.

Suivez l'intégralité de l'E3 2018 sur Couple of Pixels !