Jeux vidéo

Déjà dans l’œil du cyclone lors de l’affaire des lootboxes sur Battlefront II, Electronic Arts pourrait se retrouver devant la justice belge si l’éditeur ne change pas son mode de fonctionnement.

Selon une information du journal Metro, le gouvernement belge aurait décidé de se préparer à poursuivre EA en justice face au refus de l’éditeur américain de supprimer les lootboxes, ces « boîtes à récompenses » aléatoires achetées par les joueurs contre de l’argent réel, dans ses jeux phares, notamment FIFA et son mode Ultimate Team.

En avril dernier, la Commission des jeux de hasard belge a déterminé que les lootboxes, habituelles dans de nombreux jeux tels que FIFA 18, Overwatch, NBA 2K18 ou encore Battlefront II devaient être considérées comme un jeu de hasard et étaient donc soumises aux lois belges sur les jeux. Le non-respect de ces lois, notamment l’inaccessibilité aux mineurs, à entraîné nombre de ces jeux à être considérés comme illégaux en Belgique.

Face à la menace d’éventuelles poursuites judiciaires, de nombreux éditeurs comme Blizzard, Valve ou 2K Games ont décidé de purement et simplement supprimer les lootboxes de leurs jeux en Belgique. Ce n’est pas le cas de EA, qui a considéré que ses lootboxes ne pouvaient pas être considérées comme des jeux de hasard puisqu’elles n’offrent pas d’argent aux joueurs et les rétribuent avec le même nombre d’objets, seule la rareté de ceux-ci variant.

Un argument qui ne convainc pas la Commission qui estime que les lootboxes rentrent bien dans la catégorie « jeux de hasard » étant donné que les joueurs ne savent pas exactement quels objets une boîte peut contenir lors de l’achat.

Dès lors, l’éditeur américain s’exposait à une poursuite en Belgique. Selon Metro, EA fait désormais l'objet d'une enquête pénale par le parquet de Bruxelles. S'il décide d'engager des poursuites, l'affaire sera portée devant les tribunaux.

EA pourrait non seulement se voir sanctionner d’une amende mais ses futurs jeux comme FIFA 19 ou Battlefield V, si ils contiennent des lootboxes, pourraient être purement et simplement interdits.